vigilance rythmes scolaires Index du Forum

vigilance rythmes scolaires
Vigilance sur les difficultés supplémentaires engendrées par la réforme des rythmes scolaires pour les enfants, les enseignants, les parents d'élèves, les animateurs, les communes, les associations, les clubs de sport, les conservatoires .............

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    vigilance rythmes scolaires Index du Forum -> vigilance rythmes scolaires -> EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexandre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 283

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 18:33 (2014)    Sujet du message: EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014 Répondre en citant

FORUM "VIGILANCE RYTHMES SCOLAIRES"  ACCUEIL :
http://vigilance-rs.clicforum.fr/index.php

FORUM "VIGILANCE RYTHMES SCOLAIRES"  RUBRIQUES :
http://vigilance-rs.clicforum.fr/f2-vigilance-rythmes-scolaires.htm

GROUPE FACEBOOK "RYTHMES SCOLAIRES : ARRETEZ LE MASSACRE !" ( plus de 9600 membres )
https://www.facebook.com/groups/609556085733767/

LA PAGE FACEBOOK DE BENOIT HAMON ( https://www.facebook.com/hamonbenoit?fref=ts ) SUBMERGEE DE MESSAGES DEMANDANT LE RETRAIT DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES
http://vigilance-rs.clicforum.fr/f163-LA-PAGE-FACEBOOK-DE-BENOIT-HAMON-EST-…

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Publié le 30/06/2014 à 21:30 Vu 5203 fois
Loire: un maire en grève de la faim contre la réforme des rythmes scolaires
http://www.leprogres.fr/loire/2014/06/30/la-maire-de-saint-medard-en-forez-…
Évelyne Flacher, maire de Saint-Médard-en-Forez, veut faire de sa commune un symbole de résistance contre la réforme des rythmes scolaires. « Je ne partirai qu’avec les pompiers. Je ne lâcherai rien », affirme-t-elle, quelques heures après le début de son action débutée lundi matin



Si de juin 2013 à octobre 2013, elle a travaillé avec les parents d’élèves pour essayer de mettre en place les nouveaux rythmes scolaires définis par le décret gouvernemental, la maire en a conclu que sa commune ne pourrait pas les appliquer. « D’une part, les rythmes de l’enfant ne sont pas respectés. D’autre part, leur mise en place imposerait une augmentation de 7 % des impôts. En pleine crise, ce n’est pas possible ».

Evelyne Flacher a donc choisi l’action médiatique pour riposter. Installée dans un fauteuil devant la mairie, elle a organisé ce qui ressemble fort à un coup de communication. « J’ai annoncé ma décision au conseil municipal qui m’a apporté son soutien unanime. Depuis, nous avons mis en place plusieurs commissions : logistique, sécurité, médicale ».




Communiqué de presse d’Evelyne Flacher :

Ce message s’adresse à toute personne en désaccord avec la réforme scolaire telle que celle proposée aujourd’hui et qui souhaite plus de démocratie : soit les élus, parents d’élèves, enseignants, spécialistes de l’enfance… Nous sommes pour une refonte de l’école primaire prenant en compte les rythmes de nos enfants, leur bien-être, le coût (650 millions pour l’Etat et 1 milliard pour les collectivités territoriales), la sécurité… Une réforme juste, identique à tout le monde (privé, public, urbain, ruraux, riches, pauvres). Depuis 1 an, nous tentons de nous faire entendre par le gouvernement pour dialoguer en respectant les voies judiciaires.
La réponse faite est la surdité, l’irrespect, l’interdiction d’accès aux médias nationaux.
Depuis 5 mois, le Conseil d’Etat n’a toujours pas statué sur nos recours.
Sommes-nous en dictature ou au pays des Droits de l’Homme ?
Face à cela, le gouvernement fait l’autruche en jouant le montre et avec d’es menaces violentes infondées juridiques. (Pour les élus : amendes, suspension…)
Je me vois donc, moi femme, élue de la république, contrainte de faire la grève de la faim pour que l’on nous entende. Messieurs HOLLANDE, HAMON en êtes-vous flattés ?
J’appelle tous les élus à nous rejoindre en votant d’urgence la dernière délibération qui permet aux maires de fixer les horaires de l’école publique et lui donne le droit d’assigner l’Inspection Académique au Tribunal Administratif en cas de non-respect de ces horaires.
Cette délibération est légale car basée sur la loi.
J’en appelle à toutes personnes qui le souhaitent à nous soutenir par signature sur internet. Ou à nous faire le plaisir de sa visite.
Nos revendications, bien légitimes, sont les suivantes :
  • Que le Conseil d’Etat rende son verdict sur nos recours
  • Prise en compte, par voie juridique, de notre dernière délibération.
  • Un face à face sur les chaînes nationales entre Mr HAMON, Mr SCHOETTL (que vous connaissez, et moi-même. Attention qu’il ne mente pas lors de ce débat et qu’il soit enfin respectueux des élus de la République.
  • Que nous ayons libre accès à tous les médias nationaux jusqu’à la fin.
  • Enfin, que l’on retravaille ensemble ce projet avec des élus (urbains et ruraux), des parents d’élèves, des enseignants, des professionnels de la santé des enfants (dont Mme LECONTE) et vous.

Enfin Messieurs HOLLANDE et HAMON, votre immunité n’est pas éternelle. Sachez que vous serez attaqué pour NON ASSISTANCE EN PERSONNE EN DANGER si je viens à décéder ou à garder des séquelles.
A compter du 2 juillet, un cabinet d’avocat réputé sera mandaté notamment par ma famille, amis, et des élus de la république ou autres.
Ce n’est pas la première fois que l’Etat sera assigné en justice et perdra. A vous de jouer Messieurs !!!
Le Maire de Saint-Médard en Forez Evelyne Flacher






http://www.liberation.fr/societe/2014/06/29/ces-mairies-qui-font-barrage-de…

Ces mairies qui font barrage de leur corps
Catherine COROLLER (correspondante à Lyon) 29 juin 2014 à 20:06
Dans le Forez, une élue, soutenue par quelques communes, entame une grève de la faim contre la réforme.
Evelyne Flacher, maire sans étiquette de Saint-Médard-en-Forez (Loire), entame ce lundi une grève de la faim contre la réforme des rythmes scolaires. Cette femme de 45 ans, agent EDF à mi-temps, n’a pas lancé son action sur un coup de tête. Elle la prépare depuis plusieurs semaines avec les édiles de communes voisines, dont Nicolas Rey, le maire sans étiquette de Margerie-Chantagret. «Il y a une course contre la montre et on n’est pas entendus, explique-t-elle. Les Bonnets rouges ont tout cassé et ont été écoutés. Nous, élus de la République, nous sommes dits qu’il fallait une ...
http://www.liberation.fr/societe/2014/06/29/ces-mairies-qui-font-barrage-de…


http://www.leprogres.fr/loire/2014/06/30/la-maire-de-saint-medard-en-forez-…

http://www.francebleu.fr/infos/rythmes-scolaires/greve-de-la-faim-de-la-mai…

https://www.radioscoop.com/infos.php?id=93206

Une Maire et une enseignante entrent en grève de la faim
http://dordogne-contre-reforme-rythmes-scolaires.com/une-maire-entre-en-gre…

COLLECTIF DES PARENTS D'ELEVES DU FOREZ CONTRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES :
http://cpefclrdrs.blogspot.fr/2014/06/rythmes-scolaires-soutenez-la-greve-d…


"evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte"par Christian Schoettl, maire de Janvry ( 91)
http://www.christianschoettl.com/2014/07/evelyne-flacher-et-celine-favreasa…


PETITION DE SOUTIEN AUX MAIRES COURAGEUX qui refusent de se soumettre au décret-diktat imposant la catastrophique réforme des rythmes scolaires aux école publiques, et qui conserveront donc la semaine de 4 jours de classe dans leur commune.
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Francois_Hollande_President_de_la_Repu…

http://www.varmatin.com/toulon/une-professeur-des-ecoles-de-toulon-en-greve…

http://videos.tf1.fr/jt-13h/2014/loire-maire-et-institutrice-en-greve-de-la…

http://www.youtube.com/watch?v=L_j3EQTtbwk&feature=youtu.be

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140702.AFP1033/loire-une-elue-et…

http://www.20minutes.fr/societe/1414307-une-maire-en-greve-de-la-faim-contr…




Dernière édition par Alexandre le Jeu 3 Juil - 18:36 (2014); édité 9 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Juil - 18:33 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pierre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 1 Juil - 22:42 (2014)    Sujet du message: EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014 Répondre en citant

test

Revenir en haut
Lizzie
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 06:20 (2014)    Sujet du message: Courage et espérons que vos efforts viendront a bout de cette réforme Répondre en citant

Une réforme sans queue ni tête !
Rien n'a été pensé, réfléchit, juste le souhait pour certains de vouloir laisser un nom sur une réforme la ce sera chose faite.
Depuis 1 an que cette réforme est en place chez moi et mes enfants sont énormément fatigués. Plus de repères entre professeurs et animateurs, une lourdeur du planning, des outils achetés par les professeurs et utilises a mauvais escient par les animateurs afin de combler les TAP. Bref la coupure du mercredi était vraiment nécessaire. Aujourd'hui les enfants ont du dégoût pour l'école. Et eux qui disent qui allaient au centre se levaient 5 jours de suite et que cela ne change rien ils sont dans le déni la concentration en classe et au centre n'est pas du tout la même . Bref une chose est sur cette réforme aura marquer l'histoire. Vivement la chute de ce gouvernement ou 2017 pour avoir enfin des vrais réponses. Car une réforme sans concertation avec les professeurs, les parents, c'est juste un caprice de M. Peillon qui ferait mieux de s'occuper de son fils et des publications qu'il met sur twitter ! Courage a vous 2 Evelyne et Céline ! Vous avez tout notre soutien ! 


Revenir en haut
chrisseb
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 07:11 (2014)    Sujet du message: réforme sans prise en compte de l'intérêt des enfants Répondre en citant

Sad je ne vois pas en quoi un enfant sera mieux en dormant une matinée en moins et en enchainant les jours d'école sans allègement des programmes et en constatant les complications d'organisation par les parents, parents malheureux,enfants malheureux, cette réforme pénalise aussi ceux qui travaillent et qui devront payer toujours plus ! cela favorise le chômage...les emplois précaires et le seul objectif est de faire faire des économies à l'état qui se désengage toujours plus de ses obligations régaliennes, après le médecine à deux vitesses, voici l'école à deux vitesses ! et ensuite ?

Revenir en haut
manuepalmito
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 08:00 (2014)    Sujet du message: BRAVO ! Répondre en citant

Combien je vous soutiens et vous encourage dans cette opposition !

L’État français se moque de nos enfants, de nous parents, des enseignants et des communes, alors comment ne pas s'opposer à cela. La France devient une dictature et le peuple français ne doit pas l'accepter, alors si effectivement beaucoup de nos compatriotes avalent les inepties de notre gouvernement, ne soyons pas des moutons, tenons plus que jamais afin de rester un État de droits, un État où Liberté, Égalité, Fraternité ont un sens !

La réforme sur les rythmes scolaires rejoint la loi sur l'accessibilité et au jour où nous nous battons pour que nos enfants en situation de handicap aient les mêmes droits que les valides, ce sont les valides qui perdent l'accès à l'école............... Mais où est l'égalité des chances ? Dès la rentrée 2014, l'école sera donc accessible aux enfants riches et valides, et bientôt ce seront les pays en voie de développement qui par pitié ouvriront des écoles en France pour nos enfants, après que nous leur ayons permis d'instruire les leurs !......................


Revenir en haut
estelle 0687
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 12:56 (2014)    Sujet du message: Re: réforme sans prise en compte de l'intérêt des enfants Répondre en citant

chrisseb a écrit:
Sad je ne vois pas en quoi un enfant sera mieux en dormant une matinée en moins et en enchainant les jours d'école sans allègement des programmes et en constatant les complications d'organisation par les parents, parents malheureux,enfants malheureux, cette réforme pénalise aussi ceux qui travaillent et qui devront payer toujours plus ! cela favorise le chômage...les emplois précaires et le seul objectif est de faire faire des économies à l'état qui se désengage toujours plus de ses obligations régaliennes, après le médecine à deux vitesses, voici l'école à deux vitesses ! et ensuite ?


Je ne vois pas en quoi cela favorise le chômage car chez moi les activités seront payante directement par les parents d'élèves????????


Revenir en haut
berurier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 14:05 (2014)    Sujet du message: soutien Répondre en citant

Bien évidemment que je soutiens, mais la seule issue favorable possible malheureusement ce n'est pas la mise en fanger d'un maire étiqueté à droite (et donc théoriquement opposant politique au gouvernement) et d'un professeur des écoles qui va changer quoi que ce soit, mais la prise de position TRES FERME de maires PS pour la non application de la réforme à la rentrée et qu'ils ne suivent pas à contre coeur une reforme qui les met dans la panade por la simple raison qu'ils sont de la même formation politique que le gouvernement. Quelle est la position des 41 députés "frondeurs" sur la question ? Une représentante des gilets jaunes leur a écrit il y a quelques temps , y a-t-il eu une réponse ?

Revenir en haut
laurent Cadou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Juil - 18:48 (2014)    Sujet du message: Un cri du coeur au Président de la république Répondre en citant

Mairie de Carbay Carbay, le 30 juin 2014
11 rue du Roy
49420 CARBAY

A Monsieur Le Président de la République,

Comme Maire de la commune de Carbay, 245 habitants en Anjou, canton de Pouancé, circonscription de Segré, et comme instituteur, je me permets de vous adresser ce courrier pour vous signaler l’énorme difficulté que nous avons à nous plier aux injonctions ministérielles sur la question des rythmes scolaires.
Parfaitement conscient que bien des choses sont à réformer pour assurer la réussite scolaire de tous les enfants de la nation, nous sommes révoltés ici de voir la manière dont les choses sont conduites et du peu d’intérêt qu’il est porté à nos villages de campagne pourtant pleins de bons sens et à leurs écoles dont derrière tout ça le gouvernement semble surtout vouloir s’économiser le fonctionnement sur le dos des collectivités.

Notre école existe depuis 1883, nous y sommes viscéralement attachés car elle est l’âme même de notre village et son dernier service public qui permet de créer un lien social essentiel entre les habitants. A l’heure de l’individualisme ambiant, nous retirer cela n’a pas de sens !

Un consensus s’est dégagé au gré des rencontres et des réunions qu’il a fallu organiser sur notre temps personnel pour imaginer la mise en place de ces nouveaux rythmes que l’Etat impose sans aucune aide et concertation à notre niveau. La seule aide ayant été pour nous de nous inviter à ne surtout rien mettre en place en périscolaire puisqu’on en n’a pas les moyens dixit notre propre inspecteur de circonscription : « de la garderie suffira sans problème » ! Bien sur nos enfants de Carbay n’ont pas besoin de tout ça eux ! En gros bienvenue chez les « ploucs » ! Vous imaginez mon dégoût quand cela est porté par l’institution elle-même. Pensez bien que l'intérêt des rythmes de l'enfant n'est qu'un leurre dans toute cette affaire qui a coûté la place à une pointure de votre gouvernement. Les enfants ont un droit légitime au repos que votre réforme en son état ne va absolument pas permettre partout de la même manière. Quel est l'intérêt de fatiguer nos enfants à venir à l'école 5 matinées par semaine pour passer pour beaucoup d'entre eux des après-midis en garderie qui leur feront tout oublier pour les plus fragiles socialement ? Et c'est vous un Président socialiste qui allez développer davantage cette école publique à 2 vitesses ?! C'est impensable !

Il n’est pas besoin de vous énumérer encore toutes les autres raisons de notre découragement et colère. Vous les connaissez parfaitement. Je comprends que tout puisse être décidé et acté et qu’il est temps d’obéir qu’importent nos avis. Il faut bien trancher à un moment. Soit ! L’Etat a donc tranché, par décret en plus ! Forcément un vote de l’Assemblée aurait retoqué cette loi ou obligé l’Etat à compenser au centime près le coût que les collectivités vont devoir supporter en cette période de baisse des dotations. Il s’avère néanmoins dans ces temps de crise que la coupe est pleine pour les parents, enseignants et élus que nous sommes.

Je veux vous prévenir qu’à l’unanimité des membres du conseil d’école qui s’est réuni le 19 mai 2014, à l’unanimité des familles, à l’unanimité des élus lors du conseil municipal du 2 juin dernier, nous nous positionnons contre cette réforme. L’assouplissement du dernier décret enterre encore davantage l’intérêt de l’enfant quand vous permettez à des communes de regrouper sur le temps du vendredi après-midi tous les TAP.

Découragé et résigné en janvier, l’ancien conseil avait établi un emploi du temps écartant les TAP puisqu’on nous l’avait conseillé dans vos services. Donc adieu le périscolaire à Carbay, nos enfants ne sont pas assez bien pour revendiquer cela, les familles n’auront qu’à aller voir ailleurs s’elles sont déçues ! Voilà un bon moyen à la longue de se débarrasser de notre petite école en douce. Laissons le temps au temps. Alors oui nous sommes inquiets comme jamais, exaspérés au possible d’entendre que ceux qui refusent cette réforme sont de vilains réactionnaires encartés politiquement ce qui n’est pas du tout le cas ici ! Une réforme subie ne sera jamais une bonne réforme ni aujourd’hui ni demain.

Nous avons la fierté d’avoir une école atypique qui a fait beaucoup pour l’intérêt de ses enfants et la renommée de notre village. Nous avions d’ailleurs pu être invités à l’arbre de Noel de l’Elysée en 2007. Tous les travaux formidables réalisés par nos élèves (comme l’exposition des soldats de Carbay en 2003 qui avait eu les honneurs de France 2 et France 3) ont valu à son enseignant en poste chez nous depuis 15ans les palmes académiques à 36 ans seulement ! Aussi nous ne laisserons personne nous imposer son monopole de l’intérêt de l’enfant ici fusse-t-il vous-même Mr le Président de la République que nous mettons au défi de venir vous rendre compte de ce que nous sommes, nous minuscule entité d’une République qui pourtant nous abandonne. Et si telle n’est pas sa volonté, elle ne se remet en tout cas pas assez en cause pour comprendre que nous ne la comprenons plus.
Rarement nos petits villages ne font parler d’eux en mal, nous sommes d’ordinaire discrets, légalistes et dociles au possible. Pour nous conduire à cette colère c’est qu’il y a bien un problème ? Tous les élus de notre canton n’ont cessé de critiquer l’application de cette réforme, et de s’arracher les cheveux à savoir comment l’appliquer ? C’est à contrecœur qu’ils vont « tous » l’appliquer, et pourtant ils soutiennent notre démarche de résistance. C’est d’une logique !?

A Carbay, notre petite classe unique a un caractère très spécifique puisqu’elle regroupe les primaires et maternelles ensemble. Nous ne sommes absolument pas jusqu’au-boutiste pour le plaisir de l’être ou faire figure de martyre. Non ! On se passerait aisément de perdre autant d’énergie et de temps à refuser cette injustice. Aussi, nous restons complètement ouverts à toutes propositions de votre part qui nous permettraient une réelle concertation avec mes parents et élus pour essayer de trouver une véritable solution et une prise en compte de cette spécificité particulière que vos services ignorent complètement. Cela est d’autant plus navrant que le décret Hamon est censé prendre davantage en considération le rythme des plus petits.

Notre conseil d’école et notre conseil municipal ont entériné pour nous le libre choix de rester à 4 jours à la rentrée prochaine comme les nombreuses écoles privées de notre secteur, simple question d’équité ! Nous sommes bien conscients que cela n’arrêtera sans doute pas le rouleau compresseur de l’Etat et que nous serons, comme d’autres certainement, assignés au tribunal administratif. Qu’importe, nous sommes décidés, tous unis ici, à aller jusqu’au bout des procédures et à ne pas se laisser faire même si nous devons être les derniers des mohicans dans cette affaire parce que cette réforme telle qu’elle est conçue est tout simplement injuste pour nos enfants et notre petite commune.

J’avoue avoir voté pour vous Mr le Président, j’ai cru au changement mais certainement pas celui-là et de cette manière-là ! Ne sous estimez pas la colère qui montent ainsi de nos petites communes et qui fait le lit des extrémismes. Vos petites communes rurales sont comme les cellules du corps humain, essentielles aux rouages de notre société, à sa cohésion parce que la proximité et les rapports d’humanité se nourrissent aussi des courtes distances, ne les laissez pas ces villages disparaitre sur l’hôtel de pseudo-économies. Ne rendez pas davantage ces cellules malades, ne propagez pas ce cancer de la haine de l’autre qui nait un peu plus partout et qui risque de tout balayer bientôt !

Ici les enfants viennent en courant à leur école de village et ne rechignent jamais à faire d’efforts. Les résultats au collège y sont souvent très bons. Les anciens élèves y reviennent toujours avec plaisir. Alors pourquoi désorganiser le temps des enfants et le temps des familles quand tout marche bien ? Laissez-nous à notre si petite échelle le libre choix. En quoi cela peut-il vous déranger ou déranger ceux qui souhaitent mettre en place votre réforme ? Il y a tellement d’autres leviers à bouger pour arranger les choses et mettre le paquet réellement sur les zones qui en ont besoin. Ne faites rien qui obligent nos enfants à se regrouper dans de grandes usines scolaires si impersonnelles ! Mais le bons sens et la simplicité n’ont jamais été enseignés à ceux qui nous gouvernent et qui s’évertuent, sûrs de leur science, à tout complexifier.

C’est un réel cri du cœur que je vous adresse, comme maire et enseignant véritablement épuisé de voir la ruine de ce métier pourtant extraordinaire car à la base de tous les autres. Je n’ai jamais ici compté mes heures et mon propre argent pour faire progresser les enfants de ce village perdu et leur montrer la richesse d’un pays formidable qui peut quand on le veut élever vers le haut ceux qui viennent de tout en bas. C’est cette école qui m'a vu grandir et m'a permis de m'élever que vous semblez mettre en danger vu d'ici que nous voulons à tout prix défendre enfants, parents et élus.
Je me tiens à votre entière disposition pour vous recevoir si besoin était et trouver les moyens de ne pas aller au-delà du supportable dans l’intérêt de tous. Rejointe par Mme Fabvre une collègue enseignante, Mme Flacher, maire de St-Médard dans le Forez viennentt d’entamer une grève de la faim ! S’il faut passer par ce genre d’acte désespéré de la part d’une enseignante et d’une élue du peuple pour se faire entendre, c’est qu’il y a bien un sérieux problème dans notre démocratie. S’il faut les rejoindre, à combien de maires agonisants pourra-t-on espérer un véritable dialogue ?

Vous Président, comment pouvez-vous être certain que l’intérêt de l’enfant puisse y trouver son compte quand on laisse mettre en place des emplois du temps ubuesques et si variés que cela en devient incompréhensible sauf à deviner aisément l’état de fatigue des enfants ?

Vous Président, comment pouvez-vous être sûr que votre réforme soit parfaite au point de ne pas pouvoir l’imposer aux enfants des écoles privées !?

Vous Président, comment vous qui vous faisiez le défenseur d’une République juste pouvez-vous ne pas voir autant d’injustice si flagrante dans votre réforme en réduisant le temps scolaire de la journée au profit d’un temps périscolaire si inégalement réparti.

Vous Président, comment restez-vous sourd aux appels de détresse des familles complètement désorganisées, sourd à ceux qui en gilets jaunes luttent quotidiennement depuis des mois pour qu’on les écoute tout simplement et qu’on ouvre les médias à leurs paroles ?

Vous Président, comment pouvez-vous laisser des maires découragés chercher les meilleures solutions sans y parvenir vraiment, sans autre moyen que l’impôt encore et toujours, tout en laissant intimider les plus réfractaires car les plus censés comme Mr Christian Schoettl, Maire de Janvry et bien d’autres?

Vous Président, comment pouvez-vous vous faire le chantre des emplois précaires et laisser se désorganiser à ce point le milieu associatif ?

Moi, qui ne suis pas Président, je ne demande ici, et à notre échelle, dans cette ruralité profonde bien loin de tout, qu’à avoir le libre choix d’appliquer ou non cette réforme pour pouvoir garder chez nous nos enfants et leur apporter le meilleur c’est-à-dire celui qui vient d’abord du cœur.

Cette école, ce métier, ce village, c’est ici toute ma vie. J’aurai vraiment préféré ne pas avoir à perdre mon temps à essayer d’espérer quelque chose de vous que je n’aurai certainement pas, mais j’espère surtout et simplement pouvoir être lu de tout là-haut au nom de tous ceux qui m’accompagnent dans cette démarche et à mes chers élèves qui ne demandent qu’à grandir dans les vraies valeurs d’une République libre égalitaire et fraternelle, si cela est encore possible ?

Dans l’attente d’une improbable réponse, si tant est qu’elle puisse provenir de vous, veuillez croire Mr le Président, en l’expression certaine de ma considération distinguée.

Mr Laurent Cadou
Instituteur et Maire de Carbay (49)


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 4 Juil - 00:09 (2014)    Sujet du message: EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014 Répondre en citant

MERCI à ces deux femmes qui se battent contre une réforme très coûteuse qui fait que les mairies doivent déshabiller Pierre (l'Ecole) pour habiller Paul
(le péri-scolaire)

L'Ecole se transforme peu à peu en moulin à vent.
Les enfants sont fatigués, les maîtres perdent leur crédit.
Une vrai débandade !

Jules Ferry doit se dire, comme nous, que le discours Hollande de mai 2012 était une vraie fumisterie.


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 4 Juil - 15:38 (2014)    Sujet du message: 5° jour de grève de la faim pour evelyne Flacher Répondre en citant

4 juillet 2014

5° jour de grève de la faim pour evelyne Flacher



Voilà 5 jours qu'Evelyne Flacher maire de Saint Médard en Forez a cessé de s'alimenter, sa détermination reste entière "je partirai sur une civière, si l'on ne veut pas m'entendre"


Après le grand rassemblement de jeudi soir où des centaines de personnes sont venues dans ce petit village lui apporter leur soutien, je pensais qu'elle céderait aux injonctions et mettrait fin a cette descente douloureuse mais c'était mal connaitre le caractère trempé dans l'acier de ce bout de femme qui pourrait donner des leçons à bien des "hommes"


Ce matin le sous préfet et un représentant de l'académie se sont déplacés pour lui parler du "cas de Saint Médard", à croire que ces gens n'ont rien compris ,les femmes sont des mères universelles, celle_là est un maire nationale !


Elle a expliqué que ce n'était pas le cas de Saint Médard mais de toutes les communes qui s'opposaient à cette chienlit annoncée
Il lui a été répondu que sur la Loire, seules quelques communes étaient opposées et que les autres avaient répondu et donné leurs emplois du temps, Evelyne a donc proposé que pour les communes réfractaires, le report soit accepté
"vous n'y pensez pas si nous acceptons pour celles-là ,toutes les autres nous demanderons aussi le report !" lui a répondu le sous-préfet, démonstration , monsieur le préfet,
que si des communes se sont soumises, aucune ne l'a fait avec bonheur mais sous la pression, et les menaces


Ces beaux messieurs et ces belles dames sont repartis mécontents....


Quant à Evelyne, elle a maigri et fait de l'hypertension 



Un élu socialiste très très haut placé me confiait l'autre jour



"Christian, tu ne comprends pas, Benoit Hamon est un homme d'appareil, un politique à 1000%  de votre opposition à la réforme, il n'a pas un neurone dans son cerveau qui peut penser que vous êtes de bonne foi ; pour lui, tout est clivage droite /gauche et s'il y a des élus de gauche qui s'attaquent à la réforme, ce sont des renégats, l'idée même d'admettre qu'il est dans l'erreur est inadmissible, c'est un ayatollah"


S'il fallait parler politique , il faudra que Benoit Hamon voie combien d'enseignants ,de parents d'élèves ,d'élus  qui votaient traditionnellement à gauche sont consternés de cette obstination, de ce refus au dialogue, de ce mépris de la démocratie participative que l'on nous vantait et que le coût électoral de ce fanatisme est colossal



En attendant,nos pensées vont vers Evelyne, benoit hamon est indigne d'élus telle qu'elle et elle ne peut pas remettre son sort et sa santé entre les mains de ce petit apparatchik


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:34 (2017)    Sujet du message: EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    vigilance rythmes scolaires Index du Forum -> vigilance rythmes scolaires -> EVELYNE FLACHER, MAIRE DE SAINT-MEDARD EN FOREZ ET CELINE FABRE, PROFESSEUR DES ECOLES EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 30 JUIN 2014 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com